Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Boom des investissements chinois à l’étranger en 2009

Les investissements chinois à l’étranger, hors secteur financier, ont atteint 43,3 mds de $ (environ 30 mds d’€) en 2009, en progression de 6,5 % en glissement annuel, a annoncé vendredi le ministère du commerce. A 40,5 %, ils ont pris la forme de fusions et acquisitions, a précisé le porte-parole du ministère, Yao Jian. Hors secteur financier, les investissements directs chinois à l’étranger avaient totalisé 40,65 mds de $ en 2008.
Depuis 2005, lorsqu’ils avaient atteint 6,92 mds de $, ces investissements hors frontières ont été multipliés par plus de six. L’an dernier, la Chine les a particulièrement développés au 3e trimestre alors que sa croissance repartait en forte hausse (+ 8,9 %). De juillet à septembre, elle a notamment triplé ses investissements dans les secteurs minier et industriel (20,5 mds de $, en hausse de 190,4 %), selon le ministère du commerce. Les autorités encouragent les entreprises chinoises à s’internationaliser et à acquérir des actifs à l’étranger depuis plusieurs années. Ressources énergétiques et matières premières sont une des grandes cibles des investisseurs chinois. La plus importante opération a été le rachat par le géant Sinopec, premier raffineur d’Asie, du canadien Addax Petroleum pour 7,2 mds de $. Mais depuis peu, les entreprises chinoises tentent même de prendre pied dans un secteur où les analystes ne les attendaient pas : l’automobile. Des 4×4 Hummer (groupe General Motor) au suédois Volvo (filiale de Ford), les repreneurs pressentis sont chinois.

Source: vendre 15 janvier 2010, lemonde.fr


Posted on by admin in Chine Economie

Add a Comment

You must be logged in to post a comment.