Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

La culture consumériste de Shanghai

Une culture consumériste

«Finis les tresses et les habits bleus des années 1970. La chirurgie esthétique, l’industrie de la mode et les cosmétiques se sont emparées des femmes aisées» Jacqueline Nivard

Coca Cola, Mac Donald’s, Pizza Hut et autres KFC sont portés comme les icônes d’une société de consommation triomphante par une jeunesse chinoise à la

recherche de symboles de statut. Les shanghaïens aiment consommer, surtout les jeunes et ceux qui parviennent à gravir les échelons sociaux. Les produits étrangers en particulier occidentaux sont très convoités et partout dans la ville, de gigantesques centres commerciaux climatisés et des marchés couverts comblent cette frénésie de consommation.

L’amateur de mode y trouve des vêtements Armani et Yves Saint Laurent, des chaussures Calvin Klein, et Givenchy, des lunettes de soleil Gucci, des parfums Christian Dior et Estée Lauder, des sacs Burberry…

Les shanghaïens modernes se laissent deviner à travers ces indices. Ils préfèrent comparer leur ville sophistiquée, lieu de culture à Paris, Londres, Tokyo, ou New York plutôt qu’à des cités chinoises.

Bon nombre d’entre eux se considèrent comme des pionniers de la société chinoise, les chinois les plus tournés vers l’international.

Shanghai c’est 19 millions d’habitants dont la majorité, portée par un désir d’aller de l’avant, a l’ambition vissée au corps bien décidés à s’amuser «baxiang, baxiang» et à  consommer.

Un sapin de Noël géant réalisé avec plus de 1000 bouteilles de bière peut être admiré à Shanghai. Ce sapin de Noël économique et écologique a été conçu avec des bouteilles de bière en verre de la marque Heineken. Il peut être observé devant un centre commercial de la célèbre Nanjing Road à Shanghai.


Posted on by admin in Shanghai Civilisation

Add a Comment

You must be logged in to post a comment.